Donate

Gouget Corinne - Additifs alimentaires Danger


Auteur : Gouget Corinne
Ouvrage : Additifs alimentaires Danger Le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner
Année : 2008

Lien de téléchargement : Gouget_Corinne_-_Additifs_alimentaires_Danger.zip

POURQUOI UTILISER CE GUIDE ? Le but de ce guide n’est pas de vous faire peur mais de vous informer au sujet de la composition de ce que vous et vos enfants consommiez sans le savoir. Je vous conseillerais alors de lire avec attention ce chapitre, puis le suivant : « Comment utiliser ce guide », avant de sauter toutes les pages du tableau (dont vous pourrez vous servir comme outil de référence par la suite) pour aller lire les chapitres au sujet de l’aspartame, puis du glutamate monosodique et ce jusqu’à la conclusion, afin de bien comprendre comment ce guide va pouvoir vous aider. Bonne chasse aux additifs à vous tous, petits et grands ! Il fut une époque où l’on avait la chance de « manger les légumes du jardin », des fruits de saisons peu traités ou conservés dans des bocaux en verre et des viandes du fermier de la région (mais qu’une à deux fois par semaine), tout comme d’autres aliments produits par des artisans locaux. Certains vont même jusqu’à dire : « les anciens n’étaient pas fous, ils savaient y faire, eux ». En ce temps-là, on cuisinait chaque repas avec amour et manger des bonbons ou même un carré de chocolat était exceptionnel, voire un luxe, comme une récompense pour les enfants qui avaient été très sages, lors des fêtes de fin d’année ou des anniversaires. Alors on pourrait se demander aujourd’hui comment on en est arrivé à manger des soupes, de la purée et des desserts en sachets, à oublier le goût de l’eau, pour ne boire que des sodas aux arômes artificiels ou des sirops aux couleurs de l’arc en ciel, qui eux, n’ont plus grand chose de naturel. Tout doit être en boîte, en canettes d’aluminium ou en sachets en plastique et de moins en moins cher, pour pouvoir acheter de plus en plus (parfois motivés pour collectionner des points de « fidélité » et choisir des « cadeaux ») et le tout, le plus rapidement possible car on n’a « pas le temps », ni même celui de réfléchir. Du coup, dans sa course effrénée due à son mode de vie, le consommateur est devenu « la poule aux oeufs d’or » de l’industrie alimentaire qui dans ses divers laboratoires, a toutes les techniques modernes pour nous faire « rêver », avec des recettes prêtes à déguster, après juste « trois minutes », passées dans « l’indispensable » four à micro-ondes. Ce même consommateur a encore moins le temps de lire la trop discrète liste des ingrédients, écrite en caractères minuscules sur des millions d’emballages, qui pèsent parfois plus lourds que l’aliment qu’ils contiennent. Comme il pense que tout ingrédient nocif pour notre santé ne « SERAIT PAS » autorisé par les autorités, le consommateur et toute sa famille remplissent leur rôle (et leur caddie) : Ils consomment Lorsque ces personnes-là grossissent, on les encourage à acheter des produits « sans sucres », à « 0 % », voire « allégés », ou même certains édulcorants de synthèse en poudre ou en sucrettes afin d’éviter le sucre. Et souvent, ces personnes grossissent encore plus et le « cycle infernal » continue, au risque de voir la santé de ces consommateurs innocents se dégrader plus ou moins rapidement et sans aucune méfiance de leur part. Fait encore plus grave : aujourd’hui des bébés naissent avec des traces de produits chimiques dans leur sang (rapports de Greenpeace / WWF), il est alors grand temps de tirer la sonnette d’alarme ! Et de tout faire pour préserver la santé des générations les plus jeunes, car elles représentent notre avenir. Il faut donc enfin comprendre qu’en ce qui concerne la nourriture : ce n’est pas parce qu’un aliment industriel a un goût irrésistible qu’il est forcément BON pour VOTRE SANTÉ ! En effet, les arômes artificiels et les exhausteurs de goût comme le E621 par exemple sont peut être « passés par là » afin de vous tromper. En effet, cet aliment « favori » (boisson, dessert, chips, plat préparé, sucrerie ou autres) va vous procurer du plaisir pendant une minute au plus, le temps qu’il satisfasse vos papilles gustatives (avec l’aide de nombreux produits artificiels). Puis, cet aliment ira dans votre système digestif, pour passer dans vos organes, vos cellules, ainsi que tout votre organisme. Ce qui en restera, ne sera « expulsé » dans vos selles ou dans vos urines que 24 ou 48 heures plus tard (voire plus), selon l’état de votre transit intestinal. Entre temps, la plupart des ingrédients et des additifs auront forcément laissé des traces dans votre organisme, certains d’entre eux ont même la lugubre capacité de commencer à détruire votre système nerveux , votre système immunitaire, voire même de faire baisser votre vue, le tout assez rapidement, à votre insu et ce, malgré ce qui avait été annoncé sur l’emballage ou par la publicité. Et oui, on est ce que l’on mange et certains vont même jusqu’à dire que l’on est ce que l’on a mangé ! ...

4642 lectures

Voir aussi

News - Nouvelles

Les mises à jours sont uniquement accessibles aux donateurs. Pour faire un don veuillez vous rendre...

Lire la suite

Dewalque Marc - La lecture du levain au XVIIIème siècle

Auteur : Dewalque Marc Ouvrage : La lecture du levain au XVIIIème siècle (dit le siècle des...

Lire la suite

Levrouw Fanny - Drochon Laureline - Les maisons des semences paysannes

Auteurs : Levrouw Fanny - Drochon Laureline Ouvrage : Les maisons des semences paysannes Regards...

Lire la suite

Mulot Marie-Antoinette - Rousselet-Blanc Pierre - Soignez vos animaux par les plantes

Auteurs : Mulot Marie-Antoinette - Rousselet-Blanc Pierre Ouvrage : Soignez vos animaux par les...

Lire la suite

Kurtness Manuel Kak'wa - Pachamama Cuisine des premières nations

Auteur : Kurtness Manuel Kak'wa Ouvrage : Pachamama Cuisine des premières nations Année : 1968 Lien...

Lire la suite

Beauchet Patrick - La cuisine du gibier

Auteur : Beauchet Patrick Ouvrage : La cuisine du gibier Mes recettes de chefs Année : 2014 Lien de...

Lire la suite




ARYANA LIBRIS
Aryana Libris
Recension d'ouvrages au format numérique PDF