Auteurs : Deladrière Jean-Luc - Le Bihan Frédéric - Mongin Pierre - Denis Rebaud
Ouvrage : Organisez vos idées avec le mind mapping
Année : 2004

Lien de téléchargement : Deladriere_Jean-Luc_-_Organisez_vos_idees_avec_le_mind_mapping.zip

Préface. Le plus vieux problème du monde, c’est peut-être bien celui-là ! Organiser ses idées, trouver une structure, un classement à la fois linéaire et stable pour une activité qui est tout son contraire. Par essence, la pensée est en effet mouvante et non linéaire. Une idée nouvelle naît d’un réseau, de liens multiples avec un ensemble d’idées anciennes. Un concept neuf est nécessairement en relation avec un grand nombre de concepts existants. Socrate l’avait bien compris, qui refusa d’écrire quoi que ce soit. Aligner des idées en séquence, disait-il, dégrade la pensée. C’est d’ailleurs une expérience que l’on vit tous les jours, cette déception des notes que l’on prend par rapport à la richesse de ce que l’on entend. Tout comme un planisphère qui n’est, malgré tous les efforts de Mercator, qu’une bien pauvre représentation de la Terre. C’est à Aristote que l’on doit l’idée révolutionnaire de catégorie. Partisan d’une philosophie plus appliquée et prêt au compromis, il proposa un système de logique sous-jacent à la pensée. Mais ce qui l’intéressait également, c’était de résoudre le problème du classement. Grâce aux concepts de « genre » et d’« espèce » – les deux ingrédients d’une définition – il présenta les premières arborescences, les premiers arbres généalogiques de l’activité mentale. La catégorie est ainsi le premier outil mis dans la boîte du penseur soucieux de s’organiser. Aristote était parti d’un constat : dans la langue grecque le verbe être se donne de façons très différentes. Dans les expressions « Dieu est », « Socrate est mortel » ou encore « Alexandre est à Athènes », le verbe être s’entend dans un sens différent. Tout était en place pour proposer les catégories de substance, de qualité, de lieu, etc. ...