Auteur : Maunoury Axel
Ouvrage : Doit-on renoncer à la taille ?
Année : 2010

Lien de téléchargement : Maunoury_Axel_-_Doit-on_renoncer_a_la_taille.zip

La taille est un art ; sans doute le plus subtil des arts agricoles. Ceux qui la pratiquent comptent sur elle pour augmenter le rendement ainsi que la taille des fruits. Mais ce gain indiscutable s'accompagne d'effets qui l'effacent totalement. Cette corvée prend beaucoup de temps et nécessite une main d’œuvre qualifiée, de plus en plus rare. Les blessures occasionnées aux végétaux entraînent des maladies cryptogamiques difficiles à combattre et favorise la diffusion de maladies virales mortelles et incurables. La réduction brutale des branches conduit la sève à gonfler anormalement les bourgeons restants. Les jeunes rameaux sont alors trop riches en sucres (phénomène de turgescence) ce qui ne manque pas d'attirer une multitude de parasite piqueurs tels qu'acariens, cochenilles, pucerons, ciccadelles et thrips. Les traitements insecticides sont alors incontournables. Enfin, la taille des branches, quand elle n'est pas accompagnée d'une taille des branches, provoque un déséquilibre du rapport sève élaborée sur sève brute que l'arbre rétabli seul en laissant mourir certaines de ses racines. Mais ces racines mortes sont une source d'infection qui gagne souvent le tronc. Toutes ces raisons font que la taille réduit considérablement la durée de vie des arbres fruitiers, au moins de moitié. ...