Auteur : Millier Pascale
Ouvrage : Les fleurs de Bach
Année : 2008

Lien de téléchargement : Millier_Pascale_-_Les_fleurs_de_Bach.zip

Préface. Les fleurs de Bach ! Voilà bien un domaine à la fois fascinant et tout aussi dérangeant. Car enfin, comment comprendre et admettre que de « simples » élixirs floraux puissent nous aider, éventuellement sur le plan psychique, mais également sur certaines manifestations physiques ? Comment admettre par exemple que Rescue puisse améliorer une pure et simple brûlure, ainsi que Bach l'a découvert, suite à l'accident d'un électricien brûlé avec des câbles haute tension, et inanimé? Il est clair que nos cerveaux gauches de pauvres Saint Thomas dubitatifs, voire effrayés, face à tout ce qui n'est pas visible et quantifiable, sont malmenés. Pourtant, si nous voulions en rester à l'observation et au constat des résultats, il est indéniable« qu'il se passe quelq1Ue chose» avec les fleurs de Bach. À l'instar de l'homéopathie et de ses doses infinitésimales où il n'existe plus la moindre trace moléculaire, le principe des fleurs de Bach s'appuie sur de l'invisible tout en produisant des résultats concrets. Mais alors qu'est-ce qui « soigne» en nous? Le paradigme scientifique issu du matérialisme triomphant a établi un postulat qui touche à ses limites et démontre sa validité dans un champ précis et uniquement celui-là : la matière. À l'instar de la physique newtonienne, qui a rencontré les siennes et a vu émerger une nouvelle physique, la physique quantique, la médecine allopathique et mécaniste va devoir prendre la mesure de ses propres limites et reconnaître l'existence d'autres champs dans lesquels l'action, le soin, voire la guérison, sont possibles. Elle le sait d'ailleurs déjà puisqu'elle intègre dans ses protocoles une manifestation incontestable de l'effet du subtil : le placebo ! ...