Donate

Tseu Lao - Le tao Traduction exacte du chinois


Auteur : Tseu Lao
Ouvrage : Le tao Traduction exacte du chinois par Matgioi
Année : 1884

Lien de téléchargement : Tseu_Lao_-_Le_tao_Traduction_exacte_du_chinois.zip

Introduction. Avoir habité le pays où le Tao a été écrit, où son esprit s’enseigne, où ses préceptes se pratiquent, est la seule excuse que l’on puisse présenter à une nouvelle traduction du Tao de Lao-Tseu. C’est la mienne. Nul n’espérera atteindre un plus grand savoir théorique, un plus grand discernement didactique que ceux dont M. Stanislas Julien a fait preuve. À cet élégant et érudit commentateur on n’aurait pu demander que plus de solidarité avec l’idée, plus de connaissance de l’Âme Chinoise. Il regrettait lui-même que son atavisme, la distance et ses fonctions le tinssent irréparablement éloigné d’un peuple qui l’intéressait à tant d’égards, et il exprimait ces regrets, lorsqu’il s’associait (Taoteking, trad de S. Julien 1842 : Introduction, p. 47) à la déclaration suivante, faite par un autre célèbre sinologue : « Le texte du Tao est si plein d’obscurités, nous avons si peu de moyens pour en acquérir l’intelligence parfaite, si peu de connaissance des circonstances auxquelles l’auteur a voulu faire allusion ; nous sommes si loin, à tous égards, des idées sous l’influence desquelles il écrivait, qu’il y aurait de la témérité à prétendre retrouver exactement le sens qu’il avait en vue. » (Mémoire sur Lao-Tseu, par A. Rémusat tome VII des Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres). M. Julien dit, pour son excuse - ce dont il n’avait nul besoin, que les commentateurs chinois euxmêmes ne sont pas d’accord sur le sens du Tao. J’ai constaté, au contraire, durant de longs stages, une parfaite uniformité de doctrine et les interprètes chinois, compagnons de travail de M. Julien, qui se réclame de leur parole, me semblent avoir fait là un acte de politesse, en face des embarras du professeur qu’ils assistaient, politesse qui n’aurait pu abuser un instant un habitué de l’Extrême-Orient. La traduction - ou mieux la paraphrase - du Tao de M. Julien est donc une traduction à idées et à expressions françaises, comme sont aujourd’hui les transcriptions de nombreux livres orientaux, faites par des adaptateurs, ignorants des langues et des peuples, et entourés seulement des interprètes spéciaux. Les ouvrages similaires des personnes qui ont fait, sur les lieux mêmes, une étude profonde des philosophies et des littératures extrême-orientales, se distinguent par des qualités bien supérieures et je n’en veux pour preuve nue l’éminente traduction que M. Philastre a faite du Yiking et de ses commentaires traditionnels (Annales du Musée Guimet : t. VIII et XXIII). ...

1487 lectures

Voir aussi

Greene Liz - The astrology of fate

Author : Greene Liz Title : The astrology of fate Year : 1984 Link download :...

Lire la suite

Greene Liz - Saturn

Author : Greene Liz Title : Saturn A new look at an old devil Year : 1976 Link download :...

Lire la suite

Arroyo Stephen - Greene Liz - New insights in modern astrology

Authors : Arroyo Stephen - Greene Liz Title : New insights in modern astrology Year : 1984 Link...

Lire la suite

Sasportas Howard - The twelve houses

Author : Sasportas Howard Title : The twelve houses Exploring the houses of the horoscope Year :...

Lire la suite

Aubin Henri Emmanuel Marie - Introduction à l'étude de la psychiatrie chez les noirs

Auteur : Aubin Henri Emmanuel Marie Ouvrage : Introduction à l'étude de la psychiatrie chez les...

Lire la suite

Anwar Wagida A. - Consanguinity and genetic diseases in North Africa and immigrants to Europe

Authors : Anwar Wagida A. - Khyatti Meriem - Hemminki Kari Title : Consanguinity and genetic...

Lire la suite




ARYANA LIBRIS
Aryana Libris
Recension d'ouvrages au format numérique PDF